06 août 2009

une fourmilière

L’HABITAT EN GENERAL :

En général, les fourmis vivent dans des galeries sous–terraines, tandis que d’autres sont arboricoles.

La fourmilière et ses environs constituent le centre de la vie communautaire.

La fourmilière est constituée, en général d’une multitude de galeries et de chambres sous-terraines dont la répartition est très variable selon les colonies.

Les fourmilières sont creusées dans le sable, l’argile ou au centre d’une vieille souche d’arbre. Pour creuser les galeries, elles utilisent leurs mandibules comme pelles et elles se servent de leur patte antérieure pour ratisser le sol et pour confectionner des boulettes faisant office de mortier.

La fourmilière compte de nombreux étages ayant chacun une fonction spécifique.

On rencontre donc plusieurs types de chambres comme le dépotoir, le magasin, le grenier, la salle commune, la pouponnière à œuf, larves et nymphes qui sont situées dans la partie la plus obscure de la fourmilière. Ceci dit la répartition des chambres est très variable, le plus souvent la répartition des chambres est due aux conditions de température et d’humidité de leur milieu (en Europe souvent une forêt de conifères).

Les matériaux de déblai accumulés à l’extérieur de la fourmilière forment un monticule en forme de dômes. Ce dôme est constitué avec des aiguilles de pins et des branchettes d’arbres, de cette manière qu’il neige ou qu’il pleuve la fourmi est toujours au sec car l’eau ruisselle sur le dôme sans y pénétrer ; la neige et les aiguilles de pins piègent la chaleur dégagée par l’activité des fourmis et la fourmilière reste toujours à une température supérieure à 20°C.

IMG_4682

IMG_4681

IMG_4683

IMG_4684

IMG_4685

IMG_4686

photos prisent lors de mes balades le week end

Posté par calypso02 à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur une fourmilière

Nouveau commentaire