19 mai 2009

perdrix

IMG_4580

Identification :
La perdrix grise a une silhouette arrondie quand elle est au sol et sa tête aussi est ronde.
La perdrix grise, vue de loin, semble entièrement gris ocré, se fondant très bien dans son environnement.
En plumage nuptial, le front, la face et la gorge sont brun orangé très vif. Le cou et le haut de la poitrine sont gris clair très finement rayé de plus foncé. Les parties supérieures sont brun ocré. Les flancs sont rayés de châtain vif et de blanc. Chez le mâle, une tache rouille en forme de fer à cheval se trouve au bas de la poitrine. L'
abdomen et les sous-caudales sont blanchâtres.
Le
bec est court et clair. Les yeux sont foncés, soulignés de rouge sur la paupière inférieure. Les pattes et les doigts sont jaunâtres.
La
femelle possède également une tache rouille, mais beaucoup moins étendue et les deux adultes ont les rectrices de couleur châtain vif.

Chant : la Perdrix grise brourit, cacabe, glousse, pirouitte, rappelle. Elle émet la nuit un "kirr-ik" et un "pitt pitt pitt" d'alarme lorsqu'elle est inquiète. La perdrix grise est plutôt calme quand elle se nourrit dans un champ. En revanche, elle est bruyante lors des vols en groupes.

Habitat : La perdrix grise se trouve dans les plaines découvertes, les champs de céréales et les terrains vagues
avec une couverture végétale suffisante et des haies. Dans certaines parties de son habitat, la perdrix grise se limite aux zones montagneuses, et elle redescend quand vient l'hiver.

Comportements : La perdrix grise a plutôt tendance à courir pour aller se cacher, plutôt que voler. C'est un oiseau essentiellement terrestre. C'est un oiseau peu actif. Elle chemine lentement dans l'herbe où elle se nourrit, à l'aube et au crépuscule.
Elles restent en petits groupes en dehors de la période de reproduction, et il n'est pas rare de les voir, collées les unes aux autres, en un instinct naturel de défense.
La perdrix grise est sédentaire, pratiquant quelques
dispersions en hiver pour fuir la neige en montagne.
Les couples se forment en début d'année. La
parade nuptiale voit le mâle faire des démonstrations afin de bien exposer les rayures vives de ses flancs, déployer sa queue et laisser tomber les ailes jusqu'au sol. Des démonstrations de tendresse voient les deux partenaires se frotter mutuellement le cou, la face et le bec. Les deux sexes effectuent aussi des sauts en l'air et des poursuites.

Vol : La perdrix grise a un vol puissant. Elle bat des
ailes de façon bruyante, et plane par intervalles. Elle vole généralement à basse altitude, et jamais sur de bien grandes distances.

IMG_4583

Nidification : La perdrix grise niche sur le sol, dans une dépression bien cachée dans la végétation.
La femelle dépose 9 à 15 oeufs brun olivâtre, à intervalles de 24 à 48 heures. L'incubation dure de 21 à 26 jours, assurée par la femelle seule. Quand elle s'éloigne pour se nourrir, elle recouvre ses oeufs avec des feuilles et des herbes sèches, sans toutefois les cacher complètement.
Les poussins sont
nidifuges, et à peine une heure après l'éclosion, ils quittent le nid et sont nourris et surveillés par les deux parents. À 10-12 jours, ils effectuent des vols courts, et à 16-20 jours, ils volent bien. Ils sont toujours nourris par les adultes, et leur nourriture est exclusivement composée d'insectes pendant les premiers jours de leur vie.

Régime : La perdrix grise se nourrit de végétaux et de matières animales. Elle consomme feuilles, fruits, baies, bourgeons et graines, mais aussi beaucoup d'
insectes et de vers de terre.

Protection / Menaces : Sous-
espèce endémique d'Italie. L'intensification de l'agriculture, la chasse, la compétition avec d'autres espèces introduites (perdrix et faisan) et l'hybridation avec d'autres espèces de perdrix sont ses problèmes principaux.

IMG_4579

IMG_4560

IMG_4561

voila petit reportage sur la perdirx et faite attention on vous regarde chercher bien

Posté par calypso02 à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur perdrix

Nouveau commentaire