photos nature

17 août 2009

incendie a st quentin

photos prise ce matin a st quentin

Photo0299

Photo0300

Photo0302

Photo0303

voila en avant premiere incendie pas loin de chez moi chez un ferrailleur une belle explosion et le feu bien sur c'est super rassurant ici vivement que je trouve autre chose en campagne car la ville vraiment pas pour moi

Posté par calypso02 à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 août 2009

plage de st quentin

Photo0280

Photo0281

Photo0282

Photo0283

Photo0284

Photo0285

Photo0286

Photo0287

Photo0288

Photo0289

Photo0291

Photo0292

Photo0295

plage de st quentin

Posté par calypso02 à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2009

une fourmilière

L’HABITAT EN GENERAL :

En général, les fourmis vivent dans des galeries sous–terraines, tandis que d’autres sont arboricoles.

La fourmilière et ses environs constituent le centre de la vie communautaire.

La fourmilière est constituée, en général d’une multitude de galeries et de chambres sous-terraines dont la répartition est très variable selon les colonies.

Les fourmilières sont creusées dans le sable, l’argile ou au centre d’une vieille souche d’arbre. Pour creuser les galeries, elles utilisent leurs mandibules comme pelles et elles se servent de leur patte antérieure pour ratisser le sol et pour confectionner des boulettes faisant office de mortier.

La fourmilière compte de nombreux étages ayant chacun une fonction spécifique.

On rencontre donc plusieurs types de chambres comme le dépotoir, le magasin, le grenier, la salle commune, la pouponnière à œuf, larves et nymphes qui sont situées dans la partie la plus obscure de la fourmilière. Ceci dit la répartition des chambres est très variable, le plus souvent la répartition des chambres est due aux conditions de température et d’humidité de leur milieu (en Europe souvent une forêt de conifères).

Les matériaux de déblai accumulés à l’extérieur de la fourmilière forment un monticule en forme de dômes. Ce dôme est constitué avec des aiguilles de pins et des branchettes d’arbres, de cette manière qu’il neige ou qu’il pleuve la fourmi est toujours au sec car l’eau ruisselle sur le dôme sans y pénétrer ; la neige et les aiguilles de pins piègent la chaleur dégagée par l’activité des fourmis et la fourmilière reste toujours à une température supérieure à 20°C.

IMG_4682

IMG_4681

IMG_4683

IMG_4684

IMG_4685

IMG_4686

photos prisent lors de mes balades le week end

Posté par calypso02 à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2009

14 juillet a st quentin

defilé du 14 juillet a st quentin

IMG_4937

IMG_4938

IMG_4940

IMG_4941

IMG_4942

IMG_4943

IMG_4944

IMG_4945

IMG_4946

IMG_4947

IMG_4948

IMG_4949

IMG_4950

IMG_4951

IMG_4952

IMG_4953

IMG_4954

IMG_4955

IMG_4957

IMG_4960

IMG_4962

IMG_4964

IMG_4966

IMG_4967

IMG_4968

Posté par calypso02 à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2009

coup de gueule

histoire vrai qui est arrivé a mon chat mardi

mardi matin on a retrouvé mon chat calypso en sang mon fils mickael a eu du mal a le récupérer sinon je suis sur qu'il serai allé mourir dans un coin comme font beaucoup de chat. on l'a emmener d'urgence chez le vétérinaire et après oscultation il s'avère que quelques personnes bien intentionnés mettent des pièges a mâchoire dans le village faut savoir que ces pièges sont totalement interdit, mon chat s'est pris la patte dedans il a eu le tendon et le muscle de sectionné il restera handicapé. que ces personnes sachent qu'une plainte a été déposé contre x a la gendarmerie et que la S.P.A s'occupe de mener une enquête sur berthenicourt pour animaux maltraités je mets une photo de la patte de mon chat simplement pour vous faire réagir car c'est trop horrible et ça me fait trop mal au coeur de voir calypso comme ça. merci de votre soutien et si quelqu'un a des renseignements a me fournir ils seront les bien venu .

Photo0227

Photo0228

Posté par calypso02 à 15:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


03 juin 2009

rallye 4x4 et buggy a soissons

IMG_4737

IMG_4738

IMG_4739

IMG_4740

IMG_4742

IMG_4743

IMG_4745

IMG_4751

IMG_4753

IMG_4754

IMG_4760

IMG_4762

IMG_4765

IMG_4771

IMG_4779

IMG_4782

IMG_4787

IMG_4789

IMG_4793

IMG_4799

IMG_4800

IMG_4812

IMG_4813

IMG_4818

IMG_4759

quelques photos prises lors du rallye de soissons pour ceux qui aiment les courses c'etait bien mais trop de bruit , trop de poussiere et les pieds dans la M......... lollllllllll

Posté par calypso02 à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2009

foret

IMG_4589

IMG_4590

IMG_4591

IMG_4592

IMG_4593

IMG_4595

IMG_4596

IMG_4597

voila quelques photos prises dans les bois

Posté par calypso02 à 17:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 mai 2009

vanneaux

IMG_4515

 Identification :
Le plumage du dos et de la queue est vert et paraît noir de loin. Le dessous est blanc avec des sous-caudales châtain. Les
pattes sont rose foncé, le bec est noir. Les deux sexes ont un large sourcil clair. Chez les jeunes, les rémiges sont bordées de noir.

Chant : Cri le plus fréquent : piouit

Habitat : Il fréquente les champs, les prairies, les prés-salés et côtiers. A déjà été rencontré dans les étages subalpins (de 1600 à 2100 m).
Les vanneaux huppés se rassemblent en hiver en énormes groupes sur des zones ouvertes, en particulier sur les terres arables et les marais côtiers. On le trouve dans une grande variété de terres ouvertes au sol nu et à l'herbe rase.

Distribution : Le vanneau huppé est présent sur l'ensemble
de l'hémisphère nord.
En France, il niche dans les trois quarts nord du pays et hiverne sur la quasi totalité du territoire.

Comportements : Il se déplace penché en avant, les
pattes raides, pour picorer. Il se rassemble en automne et hiverne en grands groupes. C'est un nicheur commun dans divers milieux ouverts, tant à l'intérieur que sur les côtes. Le vanneau huppé niche dans les trois quarts nord de la France et hiverne sur la quasi totalité du territoire.

Vol : Ailes larges et arrondies.

IMG_4516

Nidification : Son nid est une simple cavité à même le sol, souvent un peu rehaussée pour que l'oiseau en train de couver ait une bonne vue sur les alentours. Le mâle gratte plusieurs cavités parmi lesquelles la femelle en choisit une.
La femelle pond 4 oeufs (chamois clair, striés et mouchetés de sombre) par
couvée. L'incubation dure environ 4 semaines. Elle est assurée par le mâle et la femelle. Les premiers oeufs sont pondus entre la mi-mars et avril. Il peut y avoir une couvée de remplacement en mai-juin. Les poussins sont nidifuges. Ils sont élevés par les 2 parents. Ils ont leur plumage définitif au bout de 35-40 jours.
Parfois dans des pins ou autres conifères d'altitude offrant aux alentours un terrain assez dégagé,

Régime : Le vanneau huppé se nourrit essentiellement de
coléoptères, de mouches et autres insectes, mais aussi d'araignées, de lombrics, de mille-pattes et d'autres invertébrés.
Peut également consommer des graines de pins et aussi des graines de diverses herbacées.

IMG_4587

IMG_4513

quelques photos prises par moi 

Posté par calypso02 à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2009

perdrix

IMG_4580

Identification :
La perdrix grise a une silhouette arrondie quand elle est au sol et sa tête aussi est ronde.
La perdrix grise, vue de loin, semble entièrement gris ocré, se fondant très bien dans son environnement.
En plumage nuptial, le front, la face et la gorge sont brun orangé très vif. Le cou et le haut de la poitrine sont gris clair très finement rayé de plus foncé. Les parties supérieures sont brun ocré. Les flancs sont rayés de châtain vif et de blanc. Chez le mâle, une tache rouille en forme de fer à cheval se trouve au bas de la poitrine. L'
abdomen et les sous-caudales sont blanchâtres.
Le
bec est court et clair. Les yeux sont foncés, soulignés de rouge sur la paupière inférieure. Les pattes et les doigts sont jaunâtres.
La
femelle possède également une tache rouille, mais beaucoup moins étendue et les deux adultes ont les rectrices de couleur châtain vif.

Chant : la Perdrix grise brourit, cacabe, glousse, pirouitte, rappelle. Elle émet la nuit un "kirr-ik" et un "pitt pitt pitt" d'alarme lorsqu'elle est inquiète. La perdrix grise est plutôt calme quand elle se nourrit dans un champ. En revanche, elle est bruyante lors des vols en groupes.

Habitat : La perdrix grise se trouve dans les plaines découvertes, les champs de céréales et les terrains vagues
avec une couverture végétale suffisante et des haies. Dans certaines parties de son habitat, la perdrix grise se limite aux zones montagneuses, et elle redescend quand vient l'hiver.

Comportements : La perdrix grise a plutôt tendance à courir pour aller se cacher, plutôt que voler. C'est un oiseau essentiellement terrestre. C'est un oiseau peu actif. Elle chemine lentement dans l'herbe où elle se nourrit, à l'aube et au crépuscule.
Elles restent en petits groupes en dehors de la période de reproduction, et il n'est pas rare de les voir, collées les unes aux autres, en un instinct naturel de défense.
La perdrix grise est sédentaire, pratiquant quelques
dispersions en hiver pour fuir la neige en montagne.
Les couples se forment en début d'année. La
parade nuptiale voit le mâle faire des démonstrations afin de bien exposer les rayures vives de ses flancs, déployer sa queue et laisser tomber les ailes jusqu'au sol. Des démonstrations de tendresse voient les deux partenaires se frotter mutuellement le cou, la face et le bec. Les deux sexes effectuent aussi des sauts en l'air et des poursuites.

Vol : La perdrix grise a un vol puissant. Elle bat des
ailes de façon bruyante, et plane par intervalles. Elle vole généralement à basse altitude, et jamais sur de bien grandes distances.

IMG_4583

Nidification : La perdrix grise niche sur le sol, dans une dépression bien cachée dans la végétation.
La femelle dépose 9 à 15 oeufs brun olivâtre, à intervalles de 24 à 48 heures. L'incubation dure de 21 à 26 jours, assurée par la femelle seule. Quand elle s'éloigne pour se nourrir, elle recouvre ses oeufs avec des feuilles et des herbes sèches, sans toutefois les cacher complètement.
Les poussins sont
nidifuges, et à peine une heure après l'éclosion, ils quittent le nid et sont nourris et surveillés par les deux parents. À 10-12 jours, ils effectuent des vols courts, et à 16-20 jours, ils volent bien. Ils sont toujours nourris par les adultes, et leur nourriture est exclusivement composée d'insectes pendant les premiers jours de leur vie.

Régime : La perdrix grise se nourrit de végétaux et de matières animales. Elle consomme feuilles, fruits, baies, bourgeons et graines, mais aussi beaucoup d'
insectes et de vers de terre.

Protection / Menaces : Sous-
espèce endémique d'Italie. L'intensification de l'agriculture, la chasse, la compétition avec d'autres espèces introduites (perdrix et faisan) et l'hybridation avec d'autres espèces de perdrix sont ses problèmes principaux.

IMG_4579

IMG_4560

IMG_4561

voila petit reportage sur la perdirx et faite attention on vous regarde chercher bien

Posté par calypso02 à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2009

le chevreuil

Chevreuil

Description de l'animal

Le Chevreuil (Capreolus capreolus) fait partie de la famille des Cervidés Artiodactyles.
Le Chevreuil mâle est appelé brocard. Lui seul porte des bois, mais il les perd à l'automne.
La femelle du Chevreuil est la chevrette. Elle ne porte jamais de bois. Elle est fertile jusqu'à 16 ans environ. Une vieille chevrette stérile est appelée bréhaigne.
Le jeune Chevreuil s'apelle le faon (jusqu'à 6 mois), puis chevrillard (de 6 à 12 mois), et daguet (dans sa seconde année). On reconnait les jeunes de l'année à leur troisième molaire de lait (elle a 3 lobes, contre 2  lobes pour la molaire adulte).

Le Chevreuil mesure 1,20 mètres, et 65 cm de hauteur au garrot. Un mâle adulte pèse 24 kg (de 15 à 30 kg en moyenne), une femelle 22 kg environ. Le poids des jeunes (chevrillards) permet de détecter les déséquilibres des populations.
Une chevrette en lisière de forêt du Vercors (les Olivets) - Photo C.Rolland ©, Mai 2004,

Le petit pèse de 1 à 2 kg (en moyenne 1,6 kg) à la naissance, et gagne rapidement de 120 à 140 g par jour. Dès 6 mois, il pèse les deux tiers de son poids adulte.

Le pelage est brun-roux en été, gris foncé en hiver, et subit deux mues par an.
Le miroir ou rose (tache blanche à l'arrière) est en forme de rein chez le mâle, en forme de coeur chez la femelle.
Le miroir en forme de coeur d'une chevrette - Photo C.Rolland ©, Mai 2004.

Le Chevreuil adulte possède 32 dents (20 pour le jeune).

Les bois mesurent de 20 à 25 cm de long (soit de 400 à 500 g.). Ils sont recherchés comme trophées de chasse.
La chevrette n'a pas de bois.
Portrait de la bébête - Photo C.Rolland ©, Mai 2004
.

Age et longévité

Seul l'examen de l'usure des dents, la pesée des cristallins ou encore l'étude de l'ossification de la cloison nasale permetent d'estimer l'âge d'un animal.
La plupart des Chevreuils ont moins de 11 ou 12 ans. En nature, un mâle vit ordinairement 7 à 8 ans, une femelle un peu plus. Le maximum de longévité est de 15 ans (20 ans est tout à fait exeptionnel). Une population comporte sensiblement plus de femelles que de mâles
.

Traces du Chevreuil

  • Les crottes (appelées moquettes) sont noires et oblongues. Elles mesurent de 10 à15 mm de long, et de 7 à 10 mm de large.

  • Les animaux se couchent dans des creux, les reposées.

  • L'abroutissement des tiges laisse généralement le pétiole fixé sur la tige.

  • Les Chevreuils mâles laissent aussi des traces de frottis avec leurs bois pourvus de glandes sur les troncs des arbres pour y déposer leur odeur.

  • Ils font également des grattis en mettant à nu le sol avec leurs pattes avant.

L'abroutissement excessif rend buissonnants les arbres. Le Chevreuil peut endommager les pépinières (en particulier celles de Chêne rouge, de Douglas, et de Merisier). Il faut parfois les grillager pour les protéger.

Alimentation

Au printemps, Le Chevreuil de forêt consomme les feuilles de nombreux arbres feuillus (Chêne, Charme, Erable, Cornouiller...), beaucoup de Graminées, et quelques Dicotylédones.
En hiver, il consommera le Lierre sur les troncs, les Ronces, la Callune. Il peut aussi se nourrir de glands, de faines, et consommer certaines cultures (luzerne).
Les blocs de sel sont fréquentés dès leur mise en place.

Comportement

Le Chevreuil est discret, donc difficile à observer, d'autant plus qu'il est forestier. Son dénombrement exact est ainsi délicat à réaliser. L'animal est grégaire, et les Chevreuils peuvent se rassembler en milieu ouvert en hiver.
Le Chevreuil  adulte est sédentaire en forêt, sur un territoire de 30 à 60 hectares qu'il conserve durant toute sa vie.
Les mâles ont un comportement territorial de février à août. Ils marquent par frottis et grattis leur territoire.
Le Chevreuil est gêné s'il est dérangé de façon répétitive. Son cri est une sorte d'aboiement de chien
.

Répartition géographique

Le Chevreuil est présent dans presque toute l'Europe, sauf dans les grandes îles méditerranéennes (Cose, Sardaigne, Sicile) et en Irlande.
On le rencontre de l'Eurasie jusqu'en Chine, et dans le nord du Proche-Orient.

  • Au Nord, on le rencontre jusqu'au cercle arctique (67°N) en Scandinavie.

  • A Sud, il descend jusqu'en Espagne (Sierra de Cadix, 36°N).

  • Dans les régions méridionales, il se limite aux massifs montagneux.

Populations

Pour évaluer le nombre de Chevreuils d'une région, on parcourt chaque année un même itinéraire en comptant ceux qu'on voit. "L'indice kilométrique" obtenu est censé être proportionnel aux variations des populations.
Il y aurait environ 700 000 Chevreuils en France en 1992.
Depuis 20 ans, un écotype particulier se développe dans les plaines agricoles du quart nord-est de la France, en raison de trop fortes densités en forêt.
80 % des mâles et 90 % des femelles adultes survivent chaque année, et de 50 à 95 % des faons.

Chasse

En France, le Chevreuil est chassé dans 87 départements, selon un plan de chasse obligatoire. Chaque Chevreuil abattu doit porter un bracelet apposé après le tir. On chasse en moyenne 12 femelles pour 10 mâles, et on prélève surtout des jeunes de l'année: Les chevrillards représentent ainsi 40 % du tableau de chasse. Le Chevreuil est surtout chassé en battue, au chiens courants dans le Sud de la France, à l'approche et affût dans le nord-est. On le chasse obligatoirement à balles dans l'est de la France.

Habitat

Le Chevreuil est un ongulé typiquement forestier, mais on le rencontre également en montagne dans les zones encore arborées, et en plaine, y compris près des cultures. Il occupe tous les milieux boisés, des grandes forêts feuillues de plaine jusqu'à plus de 1000 mètres d'altitude dans les Alpes et les Pyrénées. L'espèce est donc très plastique.
Il préfère les forêts feuillues, avec un sous-bois arbustif assez riche, comportant des clairières ensoleillées. Il fréquente plutôt les lisières et les zones de transition (par exemple entre forêt et cultures, les layons, les bords de chemins).
Il colonise également les landes à Genêts et Ajoncs (dans le massif armoricain), la garrigue à Chêne vert (sur le pourtour de la méditerranée), les zones humides, le bocage, les plaines.
Son domaine vital annuel atteint 200 à 300 hectares.

On peut favoriser cette espèce en privilégiant les forêts de feuillus, riches en couvert bas, les petites trouées, avec un maximum de lumière au sol

IMG_4573

IMG_4574

IMG_4575

IMG_4576

IMG_4577

IMG_4578

voici quelques photos prises par moi lors de mes balades le week end

Posté par calypso02 à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]